AfMa

AfmA

:: ParametresUtilisateur :: AideWikini :: Vous êtes ec2-3-226-254-115.compute-1.amazonaws.com


Fédération des Musées d'Agriculture et du Patrimoine rural

Observatoire du patrimoine rural - AFMA-



Conserver et valoriser le patrimoine rural
Fondée sous le double patronage des Ministères de l'Agriculture et de la Culture, l’AFMA a pour but l’étude, la préservation et la mise en valeur du patrimoine rural
sous tous ses aspects : patrimoine mobilier (outils anciens, machines agricoles), patrimoine immobilier (architecture rurale) et patrimoine paysager.

L’agriculture y est entendue au sens le plus large, comme il est d’usage en France, en incluant toutes les productions spécialisées (viticulture, élevage, plantes textiles, etc.) ainsi que la forêt, la chasse, et la pêche en eau douce, sans distinction d’époque.

L'AFMA: sa génèse
L'Afma est née, en 1982, d’un double constat. D’une part, il existait une Association internationale des musées d’agriculture ( AIMA ) lieu de rencontre de chercheurs s’intéressant au patrimoine rural; d’autre part, il se créait, souvent à l’initiative d’agriculteurs, de nombreux musées de la vie rurale. En effet, face aux bouleversement sans précédent qu’ont connu, depuis le début du XXe siècle, l’agriculture et plus généralement les modes de vie du monde rural, des acteurs locaux ont pris spontanément conscience que la sauvegarde des témoignages du passé était à la fois une nécessité pour la compréhension du présent et une responsabilité vis à vis des générations futures.

Les membres et partenaires de l'association
Délibérément ouverte à tous les passionnés du patrimoine rural et de l’histoire de l’agriculture, l’AFMA réunit les amoureux d’un territoire ou d’une collection, agriculteurs, responsables de musées et collectionneurs, étudiants et chercheurs, enseignants, animateurs, musées, associations et organismes…

Les actions de l’AFMA :


AFMA fédère :

• L’AFMA: met en réseau les musées d’agriculture et les différents acteurs du patrimoine rural
• organise des forums sur les sujets relatifs à la connaissance des patrimoines les plus divers (le machinisme agricole, l’huile, les labours, la traction animale, etc.),
• organise des débats sur le rôle des musées ruraux dans le développement local,
• réalise des expertises pour des personnes, des associations ou des collectivités.
L’AFMA fait bénéficier à ses membres des collaborations régulières avec les principaux acteurs français et internationaux qui travaillent dans une même démarche.

Au niveau français, l’AFMA est un partenaire privilégié de la mise en valeur du patrimoine auprès des services publics et les associations patrimoniales :
• Les ministères de l’Agriculture, du Tourisme, de la Culture
• Le musée national des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée
• Les Associations et Fédérations patrimoniales : la Société d’Ethnozootechnie, la Fédération des écomusées et musées de société, Maisons paysannes de France, la Fondation du Patrimoine…

Au niveau étranger :
L’AFMA constitue la Section française de l’Association Internationale des Musées d’Agriculture (AIMA).Elle a organisé en novembre 2014 le 17ème Congrès International des Musées d'Agriculture (CIMA17 ) au MuCEM à Marseille

L’AFMA entreprend

Depuis 2006, l’AFMA a entrepris plusieurs chantiers pour mieux répondre à la demande de ses adhérents :
• Création d’ « Agrimuse », le journal de liaison
• Refonte du site Internet www.afma.asso.fr
• Création du « Café Agrimuse »
• Prépararation de la 4ème édition du Guide du patrimoine rural ou -à l'étude- sa mise en ligne.

L’AFMA défend les intérêts de ses adhérents au niveau national et international
Elle :
• Participe au plan triennal sur « le patrimoine rural et le développement local » mis en place par le Ministère de l’Agriculture
• Est membre de la Commission Permanente du patrimoine rural (CPTR) mise en place par le Ministère du Tourisme.
• Est membre du « Club Nature de Atout France, ex Maison de la France » structure du Ministère du Tourisme
• L’AFMA développe son partenariat international pour mieux communiquer sur les musées agricoles et le patrimoine français
• Elle a participé au programme européen « Cult-Rural 2006-2009», sur la réappropriation du patrimoine rural au niveau des territoires locaux et a été le coordinateur français
du programme 2010-2014 sur le Patrimoine ovin européen et la vie pastorale (CANEPAL).


L’AFMA étudie

L’AFMA a mis en place des « groupes thématiques » autour desquels les passionnés d’un thème particulier du patrimoine font partager leurs connaissances et leurs expériences.
Quatre groupes existent actuellement :
• Motorisation agricole
• Traction animale
• Paysages ruraux
• Alimentation

Chaque membre de l’AFMA peut créer et organiser son propre groupe thématique.

L'AFMA diffuse

« Agrimuse », la revue de l’AFMA. Elle est un des organes de liaison des membres de l’Association.

« La lettre de l'AFMA» est diffusée par voie electronique ou en version papier à l'ensemble des adhérents .

« Le Café Agrimuse » réunit plusieurs fois par an les passionnés du patrimoine rural dans un café parisien où ils peuvent débattre dans une ambiance conviviale des sujets de l’actualité patrimoniale.

L'AFMA publie

Elle édite et diffuse auprès de ses membres les résultats de ses travaux (sur “les labours”, “les bœufs au travail”, etc.).
Elle entreprend la réédition d’ouvrages importants devenus introuvables, tels que celui de Mariel Jean-Brunhes Delamarre consacré à la "Vie agricole et pastorale dans le monde".
Elle réalise la 4ème édition, actualisée et augmentée, de son "Guide du patrimoine rural "qui décrit plus de 1100 musées et collections agricoles de France.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]