AfMa

GuidE

:: ParametresUtilisateur :: AideWikini :: Vous êtes ec2-3-226-254-115.compute-1.amazonaws.com

Guide 2007-2008 du Patrimoine Rural et des musées d’agriculture


Editer un Guide qui prenne en compte le patrimoine rural dans sa diversité.

A partir de la définition du patrimoine ethnologique formulée par Isac Chiva, (Isac Chiva, 1990, in Encyclopædia Universalis),
« Le patrimoine ethnologique d'un pays comprend les modes spécifiques d'existence matérielle et d'organisation sociale des groupes qui le compose, leurs savoirs, leur représentation du monde, et, de façon générale, les éléments qui fondent l'identité de chaque groupe social et le différencient des autres. Matériel ou immatériel, «vivant», ce patrimoine est constitutif de notre société contemporaine tant dans ses permanences que dans ses changements. » Appliquée au domaine de la vie rurale, elle montre les formes multiples qui recouvrent le patrimoine rural. « Font partie du patrimoine culturel rural : - les immeubles, formant ce que l'on nomme l'architecture rurale, agrégée ou non (villages, hameaux, habitat et édifices dispersés) ; - les paysages façonnés au cours des âges par les gens vivant de la terre et, plus généralement, de l'exploitation des ressources de la nature - les produits du terroir adaptés aux conditions locales et aux besoins des hommes qui les ont élaborés ; - les techniques, outils et savoir-faire qui en ont permis la création et qui demeurent indispensables pour en rendre possible l'entretien, la restauration, la modification et la modernisation dans le respect de la logique constructive et de l'esthétique de l'ensemble immeubles/habitat/paysage. C'est dire que ces techniques s'étendent à des symbolisations et à des significations culturelles au sens plein du terme. Toutefois on ne saurait parler de patrimoine culturel rural sans se référer à une double évidence : les hommes qui s'en servent, qui en vivent et qui ont souvent pris une part décisive à la survie de ces biens ont la conscience de plus en plus claire et affirmée que cet ensemble leur appartient. Mais en même temps, l'espace rural, avec le patrimoine qu'il représente et contient, est désormais considéré, à part égale, comme le bien et le lieu de tous les hommes, ceux des villes comme ceux des campagnes. »
(« Une politique pour le patrimoine culturel rural », Rapport présenté par M. Isac CHIVA à M. Jacques TOUBON, ministre de la Culture et de la Francophonie, avril 1994).

Un guide du patrimoine qui correspond aux attentes de ses publics

Mais l’espace rural est un espace de vie où se combinent respect de cet héritage et activité humaine vivante, activité économique fondée sur le dynamisme et l’exploitation d’un territoire. Cette activité peut être première ou d’appoint. La production de produits agricoles axée sur un territoire défini (secteur de l’agro-alimentaire) connaît un succès croissant en complément d’une agriculture productiviste. Le tourisme est une activité qui propose des produits de plus en plus diversifiés, destinés à des ruraux « permanents » ou « de passage ».

Editer un guide qui puisse servir de référence à tous les partenaires institutionnels ayant en charge le patrimoine rural.
• Les aménageurs du patrimoine rural
peuvent avoir des formes très variées. Etat, services de l’Etat en régions, collectivités locales, associations, interviennent dans l’aménagement du patrimoine rural. Le Guide doit être un outil pour des actions d’aménagement.
• Les décideurs culturels
qui ont en charge d’élaborer une politique nationale sur la protection et la mise en valeur du patrimoine local. Le Guide traite de collections qui ne sont encore que rarement identifiés par les responsables patrimoniaux.
• Les promoteurs
qui ont pour objectif de faire vivre et de dynamiser au quotidien les territoires.
Etre un outil de vulgarisation d’un patrimoine destiné au grand public

• Pour les ruraux : prise de conscience
Le territoire fait parti du quotidien. On n’y prête moins d’attention, absorbé par ses activités de tous les jours.
Le Guide est un outil de
distanciation,de
réappropriation
, qui permet de se remémorer des souvenirs individuels agréables ou douloureux, de se replacer dans une histoire communautaire à niveau de la famille ou d’un terroir. Ainsi, on devient acteur et partie prenante de son patrimoine. Un bien patrimonial est celui dans lequel les hommes se reconnaissent à titre individuel et collectif : ils le considèrent à la fois significatif de leur passé et précieux pour leur avenir.
• Pour les « visiteurs » du patrimoine : les néo-ruraux
Appréhender un territoire pour des vacances, pour un week-end est impossible sans aide. Le Guide doit donner les clefs qui vont permettre de
comprendre
et de
découvrir
un territoire, dans une vision évolutive, à travers ses aspects ethnologiques, historiques et géographiques mais aussi dans une dimension plus contemporaine.
• Pour les jeunes générations
Comprendre un territoire quand on y est né et quand on y est de passage pour des vacances, c’est donner du sens à un moment consacré à la connaissance d’un territoire et à la compréhension des modes de vie passés et actuels.


Un guide du patrimoine qui contribue au développement local

La connaissance du patrimoine rural, enjeu de développement local et d’aménagement du territoire

Faire vivre un territoire au quotidien, proposer des axes d’aménagements pour le développer, améliorer la vie des gens qui y vivent au quotidien : le patrimoine rural doit devenir un axe essentiel de l'aménagement du territoire. En mettant en lumière les éléments de différenciation et d’originalité de ce patrimoine, des ensembles d'éléments patrimoniaux peuvent être utilisés ou reconvertis à des fins de développement économique, social et culturel.

Le Guide, outil de différenciation de la ruralité et de son patrimoine

En raison d’une mutation tardive de son espace rural, la France dispose d’un patrimoine rural d’une exceptionnelle variété. Le guide doit être un outil qui permette d’identifier ce patrimoine en axant sur les spécificités culturelles des territoires à travers leur richesses et leur diversités.

Le guide, outil de connaissance pour mieux transmettre

Les richesses et les diversités des territoires étant identifiées, les actions de protection, de mise en valeur deviennent facteurs de développement local. La transmission du patrimoine rural devient porteuse de sens et contribue au développement de la société. Le patrimoine rural se construit comme un élément prédominant d’un projet de société fondé sur le maintien des diversités culturelles et biologiques.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]